Chargement en cours
Ma sélection

Lot 249 - Begnine GAGNERAUX (Dijon 1756 - Florence 1795) Le nid d'amours Toile d'origine 39,3 x [...]

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

Begnine GAGNERAUX (Dijon 1756 - Florence 1795) Le nid d'amours Toile d'origine 39,3 x 51,2 cm Signé en bas au centre et daté 1793 Provenance : collection Henri Baudot à Dijon en 1845 ; mentionné chez les héritiers Baudot à Dijon à la fin du 19e siècle.
Bibliographie : catalogue de l'exposition Bégnine Gagneraux un peintre bourguignon dans la Rome néo-classique, Rome, Académie de France et Dijon, musée des beaux-arts, 1983 p. 172-173, n°99, reproduit (notice par Sylvain Laveissière, avec bibliographie antérieure) Elève de Desvoges à Dijon, Gagneraux est envoyé à Rome en 1776 aux frais de la province de Bourgogne. Il y ferra toute sa carrière, jouissant d'une clientèle italienne et internationale et recevant des commandes de France ou du roi Gustave III de Suède. Suite aux émeutes antifrançaises et antirévolutionnaires, il se réfugie à Florence en 1793. Son style est celui du néoclassicisme anacréontique (avant David) où la recherche du beau idéal s'exprime par la pureté de la ligne. Gagneraux devance Flaxman et Ingres dans cette voie. Dans ses écrits, l'artiste signale trois répliques "de même grandeur" de cette composition, une peinte en 1791 pour monsieur de Souza ambassadeur du Portugal à Rome (vendue à Paris en 1997), une autre pour Charles de Sudermanie, frère de Gustave III, en 1792 (disparue), et cette troisième en 1793, dont il mentionne qu'elle a été peinte à Florence, probablement envoyée dans sa ville natale, puisqu'elle y est mentionnée dès 1845

Expert : Stéphane Pinta.

Demander plus d'information

Thème : Peintures et dessins Ajouter ce thème à mes alertes